ALGERIE/Ensemble pour la non-violence
   
 
  actions
C
Actualités : MARCHE MONDIALE POUR LA PAIX ET LA NON-VIOLENCE
Un passage par l’Algérie est prévu

Les humanistes comptent bien globaliser leur lutte contre la violence. Initiée par l’association Monde Sans Guerre, une marche mondiale pour la paix et la non-violence marquera un passage par l’Algérie. Une initiative qui, peut-être, éveillera la conscience des autorités concernées qui, par «humanisme» daigneront autoriser cette marche.
Wassila Zegtitouche - Alger (Le Soir) - Selon le coordinateur général et le président du Mouvement humaniste algérien, des négociations avec les autorités sont en cours pour l’obtention d’une autorisation pour cette marche. «Nous tenons à faire les choses légalement», soutient Karim Aït-Aissi du MHA. Un mouvement qui se hisse au rang de simple «mouvement d’opinion» regroupant nombre d’associations «Nous nous inscrivons dans un courant de pensée totalement nouveau qui essaie d’offrir un regard neuf sur le monde», explique Aït-Aïssi. A travers la marche prévue du 2 octobre 2009 au 2 janvier 2010, qui concernera initialement une centaine de pays, les humanistes espèrent apporter des réponses aux différentes violences par un combat «non violent». C’est donc pour venir à bout de la haine raciale et ses différentes discriminations, de la violence religieuse reflétée par le terrorisme, du fanatisme et de l’intolérance que cette marche mondiale est programmée. Aussi, la violence économique, générée par une concentration des richesses dans certains pays, serait à la base de plusieurs conflits et maux sociaux, estimaient, hier, lors d’une conférence de presse, ces fervents humanistes. Denis Dégé, coordinateur général du mouvement humaniste, estime que la violence grandissante, sous toutes ses formes, «contamine la vie quotidienne de vastes secteurs de la population». Les objectifs de la marche mondiale pour la paix en Algérie sont au nombre de cinq. Atteindre plus de 100 000 adhésions de personnes, association et personnalités. Réaliser des initiatives chaque semaine durant les trois mois de la marche, obtenir un écho considérable dans les médias locaux, presse, radios, télévisions de manière à ce que chaque Algérien prenne conscience, réaliser un passage de la marche aux frontières, obtenir que le gouvernement algérien soit protagoniste pour la dénucléarisation. Plusieurs manifestations culturelles, sportives et autres conférences et séminaires seront programmés. Réussir à éradiquer la violence dans le monde reste une idée utopique. Mais en dépassant sa propre violence et en développant une attitude de non-violence, notamment en introduisant des cours spéciaux dans les écoles, on réussira à éveiller les consciences. A noter que le point de départ de la marche pour la paix et la non-violence sera la Nouvelle- Zélande. Elle se terminera à Punta des Vacas, en Argentine. Pour l’Algérie, aucune date n’a encore été arrêtée.
W. Z.
ontenu de la nouvelle page

Nombre de lectures : 156

Bouton "J'aime" de Facebook
 
Publicité
 
 
vous etes deja 276328 visiteurs (759637 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
حمعية “معا ضد العنف”