ALGERIE/Ensemble pour la non-violence
   
 
  Les enseignants du CEM d’Ikhelouiène interpellent le directeur de l’éducation
Régions : TIZI-OUZOU
Les enseignants du CEM d’Ikhelouiène interpellent le directeur de l’éducation

Les enseignants du CEM d’Ikhelouiène, dans la commune d’Aït-Aïssa Mimoun (wilaya de Tizi-Ouzou), ont observé un arrêt de cours mercredi dernier, suite à des menaces proférées par le parent d’un élève renvoyé de l’établissement pour indiscipline.
Le parent en question a voulu faire rentrer l’élève de force, alors que le surveillant général s’épuisait à lui expliquer que ce n’était pas possible, selon le règlement intérieur de l’établissement. Devant le refus du surveillant, le parent d’élève a commencé alors à vociférer et à menacer ce dernier ainsi que l’enseignant qui se trouvait en classe. Des vulgarités ont été proférées sans aucun respect pour les enseignants du collège. Ces derniers ont protesté spontanément devant les menaces à peine voilées de ce parent à leur encontre et sur leur lieu de travail. Dans une requête adressée au directeur de l’éducation et au wali de Tizi-Ouzou, les enseignants, tout en dénonçant les menaces du parent d’élève, estiment que la situation dans le CEM est devenue intenable. Ils exigent des solutions à même d’assainir le climat qui prévaut au sein de l’établissement. Le collège, à en croire les signataires du document dont nous détenons une copie, se trouve dans une situation d’insécurité dès lors que n’importe qui peut pénétrer à l’intérieur pour menacer les enseignants devant leurs élèves. Ils demandent à cet effet au premier responsable de l’académie de prendre des mesures urgentes pour mettre un terme à ces dépassements qui n’ont pas lieu d’être dans un établissement scolaire. En outre, les quelque trente-sept enseignants, les surveillants et les agents de sécurité comptent interpeller les comités de village qui se sont constitués, il y a quelques mois, en coordination communale. «C’est inadmissible qu’un parent d’élève vienne menacer dans la classe de cours un enseignant», regrette un enseignant joint par téléphone.
Gaya B.

Format imprimable  Format imprimable
Contenu de la nouvelle page

Nombre de lectures : 35

Bouton "J'aime" de Facebook
 
Publicité
 
 
vous etes deja 271162 visiteurs (741700 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
حمعية “معا ضد العنف”