ALGERIE/Ensemble pour la non-violence
   
 
  « INWESTV » et « ZIVIK »
Violence dans les écoles : Le lycée « Hamou Boutlelis » retenu pour une formation de médiateurs

 

Une formation au profit d’un groupe d’élèves pour leur initiation à la communication pour la non-violence et la gestion des conflits au niveau des établissements scolaires à travers la wilaya d’Oran a été lancée mardi après-midi par la direction locale de l’Education nationale.



Le Lycée « Hamou Boutlelis », qui compte un effectif de 635 élèves, a été retenu comme établissement pilote pour abriter la première phase de cette formation qui sera élargie ensuite à d’autres structures selon le directeur de l’Education nationale. Elle concerne, en premier lieu, un groupe d’une trentaine d’élèves de 1ère année secondaire de ce lycée. Le programme prévoit une dizaine de séances d’initiation et d’activités sous la direction de deux cadres de la direction de l’Education qui ont bénéficié d’une formation dans le domaine de la gestion des conflits et médiation en milieu scolaire. Celle-ci a été initiée pour une trentaine de cadres à l’échelle du pays par deux organismes internationaux allemands « INWESTV » et « ZIVIK » spécialisés dans la formation pour le développement des ressources humaines, les échanges de dialogue et surtout la sensibilisation pour la résolution des conflits à tous les niveaux. Selon les formatrices, cette opération pilote a été lancée en présence des membres de l’association des parents d’élèves, de juristes, des représentants de la société civile ainsi que du corps enseignant du lycée qui n’a enregistré aucun acte de violence depuis le début de l’année scolaire. Elle permettra à ces élèves choisis d’être, à l’avenir, des médiateurs au niveau de leur structure afin d’aider les personnes ou les groupes ayant un différend pour trouver des solutions qui arrangeraient tout le monde. Il s’agira également par des ateliers et des séances de sensibiliser les participants pour qu’ils puissent à leur tour, en tant que multiplicateurs, informer d’autres groupes ou le grand publics sur les effets de la violence au sein de la société et les bienfaits du dialogue et la communication non violente pour résoudre un conflit soit au sein d’un établissement scolaire, soit dans ses environs. L’on saura que le lancement de cette formation a donné lieu à un programme culturel animé au sein de l’amphithéâtre mis sur pied par la direction du lycée avec le concours des élèves. Des rencontres sportives figurent également au programme de cette formation.



Par T. K.

Contenu de la nouvelle page
Bouton "J'aime" de Facebook
 
Publicité
 
 
vous etes deja 271148 visiteurs (741246 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
حمعية “معا ضد العنف”