ALGERIE/Ensemble pour la non-violence
   
 
  le document rapport projet 2010
" l'introduction a été consacrée à l'annonce du choix de laproblématique de la violence scolaire et la presentation    du programme de formation soutenu par la fondation freiderich Ebert
la formation a été dispensée à travers cinq ateliers de formation qui s'est étalée du mois de mars au mois de juin regroupant 16 participants de divers horizons en relation avec l'élève
l'atelier n°1 du 21 mars 2010 a   été consacré  à une conférence sur la thématique de la violence scolaire entre pairs appuyée par une présentation   power point suivie d'un débat ou chaque participant a exprimé sa vision et son approche du problème de la violence scolaire . les interventions ont porté sur les propositions d'approche  comme les campagnes de sensibilisation et les questionnaires pour appréhender le phénomène sur terrain et approcher les associations qui ont travaillé sur cela.
l'atelier n°2 qui s'est étalé sur les deux jours du 27   28 mars 2010 a été consacré à la formation à la résolution des conflits et la médiation avec des divers exercices dont un exercice sur  l'identification  conflit
et proposition de solutions puis un exercice sur la formulation des attentes et craintes par rapport à la formation , un autre exercice portant sur les qualités de l'écoutant et enfin les techniques d'analyse d'un conflit . le deuxieme jour de la formation a été consacré au étapes de la médiation  avec exercice pratique.
Le troisième atelier du 17 avril 2010 était une rencontre  qui a ciblé le travail sur soi chez les membres du comité avec projection de trois vidéos conçernant les cas de violence entre pairs suivie d'un  débat  et discussion.
le quatrième atelier a été consacré essentiellement  à l'approfondissement de la téchnique de médiation; jeux de role et exercices pratiquers sur les étapes de la médiation.
Dans le cinquième atelier  le travail sur soi a été repris dans le groupe

propositions au  groupe du comité ensemble pour la non violence
Les propositions, toutes les propositions sont non seulement interessantes mais aussi necessaires pour la pacification des relations interpersonnelles au sein des établissements éducatifs.
La formation des 16 participants réalisée grace au concours de la Fondation est déja un défi relevé mais aussi faut-il penser à cibler plus de personnes et à élargir la sensibillisation et la formation à la gestion non violente des conflits et médiation pour pouvoir créér des cellules d'écoute en priorisant les établissements " à risques".
Il serait judicieux justement de cibler 4 à 5 enseignants ou conseillers d'orientation de chaque établissement ou la prévalence de la violence est importante et de les former .
Après la formation une fois sur le terrain ils pourraient mettre en place  un projet d'établissement de prévention de la violence. Ils pourraient donc créer ces cellules d'écoute qui sont des espaces de parole, de dialogue et de détente dont l'objectif  serait de canaliser cette violence accumulée chez les jeunes.
Ces enseignants, conseillers d'orientation en plus des participants formés durant les derniers ateliers renforceront ce reseau qui se mettra en place au niveau d'Alger pour installer la culture de la non violence dans les établissements scolaire et par la même au sein de notre société.
 
Meilleures salutations à tous
 
Mme Ghomari
les propositions du groupe

Création  du réseau  de la non violence  pour les associations  vers  les axes  de ces villes oran  Contacts déjà via le site  etablie avec ( association + syndicat+ medior(  abedelahamid de mohgane petite ville a oran ,constantine   el hadja boudiaf  ,timimoune  dadi

Penser a la suite du projet 2010/2011 formation  plus aprofendie des memebres qui desirent suivre chez le cisp formation avec ciddef et communication  sur les techniques d écoutes  

Travailler dans le syndicat sur le thème el lancer la 1  er action avec snapest oran pour le 22 mai 2010 médiations et résolutions des conflits medior snapest oran

Créer une cellule dans un établissement cible bougara birkhadem

Proposition du groupe de psychologues scolaire

Prévoir des  équipes d intervenants dans des établissements ciblés

Sensibilisations des enseignants

Créer des cellules d écoutes au niveau des établissements scolaires

Et former d autres groupes dans les écoles  et impliquer  un grand nombre de professeurs dans cette démarche

Un membre du groupe propose a la direction de son établissement de  faire la médiation de l unpef

Travailler en équipe âpres la formation

Faire des recherches afin de progresser dans la formation

Créer une bonne ambiance de communication entre élèves et enfants

Parler et informer les autres de la médiation

Un membre de l unep propose l instauration de la fonction de médiation au ministère de l éducations  en s inspirant du projet similaire déjà mis en place au niveau du ministère de la justice

Impliquer certains membres des  ape dans cette démarches et aussi les professeurs

Etablir la médiation dans la famille

Bouton "J'aime" de Facebook
 
Publicité
 
 
vous etes deja 271177 visiteurs (741786 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
حمعية “معا ضد العنف”