ALGERIE/Ensemble pour la non-violence
   
 
  420 auxiliaires pour lutter contre la violence dans les écoles

Algérie : 420 auxiliaires pour lutter contre la violence dans les écoles

Le Quotidien d’Oran
mercredi 20 mai 2009.

Le secteur de l’Education nationale vient de bénéficier de 420 postes budgétaires, dans le cadre du Dispositif d’Aide à l’Insertion professionnelle (DAIP), destinés au recrutement des auxiliaires scolaires ou éducateurs accompagnateurs chargés d’assurer la sécurité des élèves contre la violence en milieu scolaire en Algérie.

La wilaya d’Oran a été choisie avec Alger et Constantine comme sites pilotes pour la mise en place de ce nouveau dispositif décidé après la multiplication des actes de violence, ces deux dernières années, dans les établissements scolaires et au cours desquelles, une trentaine de cas ont été enregistrés.

Le décès d’un collégien, tué par un de ses camarades de classe au début de cette année au quartier « Les Amandiers » à Oran-ville avait été l’élément déclencheur de ce dispositif, le premier du genre à l’échelle nationale.

« Les 420 postes d’auxiliaires de l’éducation sont destinés exclusivement pour les deux cycles primaire et moyen. Ainsi, 300 nouvelles recrues seront affectées aux écoles primaires et 120 aux collèges », confie notre interlocutrice.

Les nouveaux auxiliaires entreront en service dès la prochaine rentrée des classes. Questionné sur le profil de ces futurs auxiliaires de l’éducation, notre source précise : « c’est à la direction de l’Education nationale de déterminer le profil des futures recrues ».

Il est fort probable, cependant, que l’académie opte pour un recrutement de psychologues ou d’éducateurs physiques pour ces postes qui nécessitent un accompagnement psychologique des élèves.

Les futures recrues vont bénéficier de contrats à durée déterminée d’une année renouvelable. Ils pourront bénéficier dès leur première année d’une contribution de l’Etat estimé à 12.000 dinars (55 % du salaire).

Pour la deuxième année, la contribution va baisser à 8.000 dinars (45 % du salaire) puis 7.800 dinars (35 % du salaire) pour la troisième année. Selon des sources bien informées, 2.089 postes d’auxiliaires de l’Education ont été affectés dans une première étape dans le cadre du DAIP pour les trois wilayas et la part du lion a été consacrée à la capitale.

Il est à noter que le ministère de l’Education nationale avait bénéficié début mai de plus de 21.000 postes budgétaires temporaires aux termes d’une convention conclue avec le ministère de la Solidarité nationale, de la famille et de la communauté algérienne établie à l’étranger.

En vertu de cet accord, le ministère de la Solidarité nationale octroie au profit du ministère de l’Education nationale 21.840 postes budgétaires provisoires, dont 12.300 postes d’éducateurs accompagnateurs chargés de la sécurité des élèves contre la violence en milieu scolaire, rappelle-t-on.

Le Quotidien d’Oran

 
Retour à l'Accueil 

Nous saluons cette décision notre association suit de près ce phénomène dans nos ecoles  vu le nombre de cas de violence le nombre de 47523  entre 2007 et 2008 voir journal el bilad du 2 mars nous œuvrons a créer  un fond documentaire et tenter dans une expérience local l accompagnement de ces auxiliaire  dans leur tache tout un programme est en cour nous appelons les autres association a travailler dans ce domaine un chantier qui concerne 7000000 d élèves 
le coordinateur du projet mr: ROUANI DJAMEL
EMAIL .ovsdz@yahoo.fr

Bouton "J'aime" de Facebook
 
Publicité
 
 
vous etes deja 274038 visiteurs (752409 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
حمعية “معا ضد العنف”