ALGERIE/Ensemble pour la non-violence
   
 
  Un décret portant sur les dispositifs
Un décret portant sur les dispositifs de lutte contre la violence au sein des établissements scolaires en Algérie est en cours d’élaboration.
lundi 23 février 2009.

L'Algérie veut lutter contre la violence en milieu scolaire. Par ailleurs et dans le souci d’une prise en charge optimale de l’aspect sécuritaire dans les écoles en Algérie, un projet de recrutement de 10 000 surveillants est à l’étude au niveau du gouvernement. A l’initiative du ministère de l’Education nationale, un décret relatif aux mesures à prendre pour faire face à la violence dans les écoles, sanctions incluses, est en cours d’élaboration. Aucun détail sur ce nouveau texte de loi n’a pour le moment été révélé, mais M. Boubekeur Benbouzid a affirmé que ce décret délimitera avec concision la responsabilité des uns et des autres quant aux actes de violence dans les établissements. Elèves, enseignants, personnels administratifs et parents, tous seront responsables devant la loi, a souligné le ministre. Le ministre, qui intervenait en marge de la conférence nationale sur les nouvelles technologies d’information et de communication dans le secteur de l’éducation, s’est astreint à ne pas banaliser la situation, mais sans pour autant aller jusqu’à tirer la sonnette d’alarme.

Pour le ministre, ce phénomène ne relève pas de la seule responsabilité de l’école. « Prenons l’exemple du drame qui a lieu dernièrement au niveau d’un collège à Oran. D’où l’agresseur a-t-il ramené son arme blanche ? Certainement de chez lui. Les parents doivent également coopérer », a-t-il souligné. Et le ministre de rappeler qu’aucun cas en l’espèce, du moins pour le moment, n’est resté sans suite. Il est strictement interdit, a-t-il clamé, de violenter un élève, même verbalement. Tous les cas de violence à l’encontre des élèves ont été traités par la justice et les conseils de discipline. Par ailleurs, le ministère de l’Education, de concert avec les départements ministériels du travail et de la solidarité nationale, a engagé une réflexion sur l’opportunité de recruter 10 000 surveillants supplémentaires pour prendre en charge avec plus d’efficience l’aspect sécuritaire dans les écoles en Algérie.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant

Contenu de la nouvelle page
Bouton "J'aime" de Facebook
 
Publicité
 
 
vous etes deja 272583 visiteurs (746130 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
حمعية “معا ضد العنف”