ALGERIE/Ensemble pour la non-violence
   
 
  SENSIBILISATION

SEMAINE DE SENSIBILISATION A LA NON VIOLENCE EN MILIEU SCOLAIRE

 

 

EVALUATION DES ACTIVITES DE L’EQUIPE D’ANIMATEURS DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES  DE L’UDS ESSEDDIKIA

 

 

E

I/ INTRODUCTION

 

Cette Semaine du 07 au 13 Mars 2009 initiée par l’inspection académique d’Oran a été  coordonnée par Mme Mesbah .

Les partenaires du projet : la Direction de la Santé et de la Population (DSPS)

                                           Les services  et de la Sureté Nationale

 

A l’invitation de Mme Mesbah l’animation et la sensibilisation au niveau de certains établissements d’Oran ont été couvertes par  des participants,  de l’ancienne et de la nouvelle promotion,  issus du programme de  formation à « la gestion des conflits et médiation » organisé par ZIVIK et IN WENT.

 

II/ ETABLISSEMENTS CIBLES

 

-         Lycée Ibn Mahrez El Wahrani

-         Collège d’Enseignement Moyen Dergham Hanifi

 

III/ EQUIPE DES ANIMATEURS

 

-         DR MOKHTARI Zoulikha :chirurgien dentiste EPSP Esseddikia  (MEDIOR)

-         DR GHOMARI Khadija     : Chirurgien dentiste EPSP Esseddikia  (MEDIOR)

-         Mr CHETOUANE  Bouabdellah : Enseignant en communication       (MEDIOR)

 

IV/ POPULATION CIBLE

 

-Les Adjointsd’éducation

-Les élèves délégués

-Des membres de l’administrations

 

V/ METHODE D’ANIMATION UTILISEE

 

La méthode d’animation choisie par l’équipe est celle  du  FORUM  OUVERT .

Cette méthode permet la participation active de toutes les catégories des participants .

L’opportunité leur est donnée d’exprimer librement leurs besoins et attentes au sujet du thème de la rencontre et en faisant abstraction de toute forme de hierarchie.

Cette méthode qui permet de faire émerger des idées , des points de vu nous permet une meilleure analyse de la situation  relationnelle qui prévaut entre les différents acteurs au sein des  établissements ciblés .

A la fin de la rencontre la collecte des propositions nous permettra d’établir un plan d’action  qui tiendra  compte des priorités .

Ce plan d’action  conçu par les participants  sera soutenu par une équipe  constituée par des acteurs volontaires  évoluant au sein des établissements scolaires (  élèves ,professeurs surveillants etc. )

 

VI/ THEME DE REFLEXION DE LA RENCONTRE

 

-Definir la violence dans les établissements scolaires

-Les différentes formes de la violence

-Les différentes manifestations de la violence

-Les causes de la violence

-Violences et genre

-Les pistes de solution

 

VII/ LE DEROULEMENT DU FO

 

Dans une salle les participants sont assis en cercle l’animateur lance le débat et les participants sont priés de s’exprimer sur le thème de réflexion .

L’animateur reprend sa place au sein du cercle et participe à son tour  au débat.

 

 

VIII/ RESULTATS DES DISCUSSIONS

 

Remarque importante :Toutes les informations qui ressortent dans ce paragraphe proviennent de la synthèse des participants au Forum

 

  A/ Résultats des discussions des élèves délégués de classe  (lycée et collèges)

 

Mis en confiance car se  sentant  écoutés,  les débats sont dès les premières minutes très animés.

Ils s’expriment librement au milieu de leurs camarades et en présence de membres de l’administration qui eux aussi participent au débat.

S’ il est certain que parfois  la vieillesse  ne peux pas  la jeunesse par contre  sais souvent. .Lors de notre rencontre avec ces jeunes nous avons été maintes fois surpris par l’objectivité dans  l’analyse de la situation de leur établissement par rapport à la violence .

Les causes énumérées et les solutions proposées par les élèves dénotent d’un esprit rationnel et réaliste et bien souvent ces capacités sont  occultées par le système éducatif.

 

                                     1/ Les différentes formes de la violence

 

                         *Verbale

                         *Non verbale (attittudes de mépris ,d'indifférence .)

                         *Physique

                                      

                                      2/ Les différentes manifestations de la violence

 

- Insultes , intimidations, vexations entres élèves mais aussi entre élèves et enseignants ou surveillants.

- Bagarres , blessures ,détérioration du materiel scolaire , entre et par les élèves

 

REMARQUE : dans les lycées et collège la prévalence des manifestations de  la violence entre élèves est plus élevée dans la cour  , ensuite au niveau des couloirs et des classes  durant l’interclasse plus rarement à la sortie de l’établissement.

 

                                     3/ Les causes de la violence

 

-Nombre de plus en plus important d’élèves en échec scolaire  qui perturbent les cours.

-Programmes chargés qui augmentent la pression.

- Etat de préadolescence et d’adolescence.

-Vexations et humiliations de la part des professeurs et des surveillants.

- L’injustice ressentie par l’élève devant le comportement de certains  professeurs qui diffère en fonction du niveau social de l’éléve. .Phénomène de favoritisme.

-Manque de communications avec les professeurs

-Manque de communication avec les adjoints d’éducations

 

NB :les élèves ne font jamais mention des causes familiales.

 

                                             4/ Violences et genre

 

 

Au Collège (CEM)  les garçons se disputent plus que les filles  

Par contre au niveaux des lycées les filles se disputent plus souvent que les garçons

Conflits  au sujet d’un garçon ou par jalousie par rapport à  la tenue vestimentaire.

                                               

                                              5/ Les solutions proposées par les élèves

 

-         Soulager les classes des éléments perturbateurs

-         Créer un espace d’écoute et de dialogue , d’une cellule d’écoute au sein de l’établissement.

-         Former les enseignants et les éducateurs à la communication

-         Organiser des activités sportives et culturelles

-         Organiser des sorties pédagogiques ou de détente par groupe de classe

 

B/ Résultats des discussions des adjoints d’éducation et des membres de l’administration.

 

Ils se sentent dépassés et impuissants face aux réactions violentes qui s’observent de plus en plus précocement même  chez les tous petits dès  les  premières années du collège..

 

                                            1/ Les causes de la violence

 

- Familiales 

Les familles décrochent  ne remplissent plus le rôle éducatif et ne transmettent plus les valeurs et principes .

-Programmes chargés

- Le nombre de plus en plus élevé des élèves  en échec scolaire  qui sont maintenus dans les établissements suivant les directives du ministère.

-Absence de sorties et d’activités sportives et culturelles.

 

 

 

                                              2/ Les pistes de solutions proposeés par les surveillants et par les élèves

 

 

 

 

-Alléger les programmes scolaires

-Orienter les élèves en rupture scolaire vers des centres de formations professionnelles pour permettre aux autres élèves de continuer leur scolarité sereinement.

-    La formation à la gestion des conflits et à la communication du personnel éducatif et administratif

       -Installer une cellule d’écoute et de gestion des conflits au sein des établissements scolaires

      -    Organiser des sorties pour améliorer les relations avec les élèves en favorisant la communication durant la détente

     

 

Contenu de la nouvelle page
Bouton "J'aime" de Facebook
 
Publicité
 
 
vous etes deja 271177 visiteurs (741739 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
حمعية “معا ضد العنف”